Un lundi de Saint Louis

  • Tournoi de joutes de nuit

Aujourd’hui je découvre l’ambiance du fameux lundi de la Saint Louis, grande fête de la ville de Sète.


 
C’est lundi ! Le dernier jour de la fête de la Saint Louis, qui a commencé jeudi. Une fin de semaine bien complète pour moi. Entre les différents défilés où sont représentés tous les quartiers, le fameux tournoi de boules carrées, l’hommage aux cheminots et le concert au théâtre de la mer. On finit cette fête avec le tournoi de joutes catégorie « lourds » !
On se rejoint le matin avec les ami.e.s place de la mairie, ou comme les sétois.e.s l’appelle aussi « Place du Poufre »*. On attend la  fameuse macaronade ! Jouteurs et sétois.e.s mangent ce plat pour des occasions ou le dimanche en famille, mais surtout avant les tournois de joutes languedociennes.

Sauce tomate, saucisse, moi qui me suis habillée en blanc pour l’occasion, attention aux tâches !
Et hop le temps d’avaler un petit café, le défilé des jouteurs se met en place, devant l’hôtel de ville, je décide de suivre cette marche au rythme de la peña, des tambours et hautbois. Les jouteurs partent au combat !
Ils sont prêts, vêtus de blanc, ils se dirigent vers le canal, prêts à embarquer.
Je m’installe dans les tribunes, l’ambiance est à son comble, les Ventres Bleus (supporters de Frontignan) sont en  place et très motivés. On me raconte que c’est le seul tournois de la fête ouvert  aux joutreurs des autres villes, alors les supporters sont présents ce lundi pour encourager les siens.

La valse des barques ouvre ce tournoi, comme chaque année par tradition.
La première passe … c’est impressionnant, la longueur de la lance (2,80 mètres), la haute du plancher (où se tient le jouteur), les rameurs. Ils se qualifient au fil de l’après-midi, il faut quand même réussir à mettre trois adversaires à l’eau, ce qui n’est pas chose facile.
Les heures passent, il est 20h, on arrive à la grande finale de cette catégorie « lourds ». C’est impressionnant, la foule est là, les applaudissements, chaque ville encourage son jouteur. La pression monte, qui gagnera la Saint Louis ?
 

*Le poufre est aussi le nom que les sétois.e.s donnent au poulpe

 
  • Joueur de hautbois
  • Musique traditionnelle joutes
  • Jouteur sur la tintaine
  • Tournoi de joutes sur le canal royal

Les infos pratiques :


Un bref historique.

Les tournois de joutes sont précédés d’un défilé de jouteurs, tous vêtus du "blanc", accompagnés par la musique traditionnelle. Les jouteurs sont ensuite invités à monter sur la tintaine pour démarrer le tournoi. Au moment de l'assaut, les deux barques (rouge et bleue) se frôlent par la droite pour permettre aux jouteurs de réaliser "la passe" à l'aide du "pavois" et de la "lance". Elle est remportée par le jouteur qui reste en place sur cette tintaine.
Au mois d'août, durant une semaine, la Fête de la Saint Louis (fête patronale de Sète), offre des tournois de joutes spectaculaires ! 
Cette fête existe depuis la création du port de Sète, le 29 juillet 1966, c'est également le jour où a eu lieu le premier tournois de joutes languedociennes à Sète.