La macaronade

S'il est un plat emblématique et représentatif de la tradition Sétoise, c'est bien la macaronade.
On la mange en famille le dimanche, on la mange à la baraquette...

Pas un tournoi de  joutes ne se déroule sans elle, et lors des fêtes de la Saint-Louis et de la Saint-Pierre, c'est une star !

Ce sont sans conteste les italiens qui ont apporté le terme "macaronade" à Séte . Ils emmenaient avec eux la tradition culturelle
de la pâte, et le mot « macaronade », qui fut l'embryon de la recette élaborée au fil du temps dans la communauté italo/sétoise.
En Italie le mot "macaronade" est un terme générique pour désigner tout ce qui se prépare avec des macaronis...

La macaronade telle que nous la connaissons a été codifiée au fil du temps et c'est à Sète qu'elle est devenue une chose précise :  
la macaronade "à la sétoise".

La Confrérie de la Macaronade a essayé de codifier durant de nombreuses années "LA" recette précise de la macaronade
en menant une enquête serrée auprès des cuisinières et cuisiniers sétois.
 

Pour élaborer la recette chacun a ses petits secrets mais la base est la même et la progression de la recette semblable...
Les petits secrets en question ne résident qu'en de petits détails.