L’incroyable abbaye de Valmagne

    Ce matin, en me levant, je me sens l’âme d’un aventurier
    et décide de partir à la découverte de la « cathédrale des vignes »

    • Intérieur Abbaye de Valmagne - © Hugo Da Costa

    Après avoir emprunté une route de campagne sinueuse, j’arrive à Villeveyrac et aperçois l’imposante bâtisse érigée au milieu de la végétation et des vignes. Plus je m’approche d’elle, plus je me sens minuscule face à tant de grandeur. J’ai hâte de découvrir ce qui se cache derrière ces grands murs de pierre.

    En pénétrant dans l’abbaye, je me retrouve rapidement dans la nef. J’en ai le souffle coupé. Sa taille, son architecture gothique, la hauteur de sa voute créent dans ce lieu une atmosphère qui impose le respect. Et je ne suis pas au bout de ma surprise : tout au long des bas-côtés de la nef se trouvent des foudres vinaires, sortes de grands tonneaux de plusieurs centaines d’hectolitres. Je comprends alors que l’histoire de l’abbaye est intimement liée à celle des vignes que j’ai aperçues en arrivant.

     
    • Cloitre Abbaye de Valmagne
    • Fontaine Abbaye de Valmagne
    • Clocher Abbaye de Valmagne
    Ma visite m’amène ensuite dans un cloitre composé de quatre galeries, où la lumière pénètre depuis le jardin de l’abbaye. Je parcours encore quelques mètres et me retrouve face à une petite merveille, une magnifique fontaine surplombée par un dôme ouvert, où grimpe de la vigne. Je décide de m’assoir un instant pour profiter de la beauté et de la quiétude qui règne dans ce lieu.

    Je termine ensuite mon parcours par une dégustation des vins de l’abbaye, où j’apprends que le vignoble, créé par les romains et géré ensuite par des moines cisterciens, est désormais géré en famille. Une belle anecdote que je ne manquerai pas de raconter à mes amis lors de notre prochain repas, en débouchant une bouteille qui me rappellera mes vacances au soleil !

    En quittant l’abbaye pour retrouver ma voiture, je ne peux m’empêcher de regarder la carte de la ferme-auberge, située à tout juste quelques mètres du monument. J’en ai l’eau à la bouche… Tous les produits sont frais et cuisinés sur place, avec des ingrédients de saison, fermiers et locaux. Et pour couronner le tout, de délicieux effluves sortent de la cuisine. Après tout, je n’avais rien prévu pour le repas de midi, pourquoi ne pas me laisser tenter ?
    • Restaurant ferme auberge - © Office de tourisme Archipel de Thau Méditerranée
    • Vignes abbaye de Valmagne - © Office de tourisme Archipel de Thau Méditerranée
    • Vignes et jardins Abbaye de Valmagne - © Rodolphe Baras
    • Vignes et jardins Abbaye de Valmagne - © Rodolphe Baras