Fête de la St Pierre : immersion dans l'univers des pêcheurs

    Un bel hommage aux marins et pêcheurs disparus

    • Fête pêcheurs Saint défilé - © Andres mendes service communication ville de Sète

    À la découverte des traditions sétoises


    Dimanche matin. Je déguste un café en terrasse, dans un petit bar près du marché des Halles, quand je suis interpellé par de l’agitation et de la musique. Curieux, je me laisse guider par le bruit et tombe nez à nez avec un cortège mené par une fanfare. S’agit-il d’un de ces défilés qui précèdent les tournois de joutes, comme me l’ont raconté des amis venus l’été dernier en vacances à Sète ?

    Pour en avoir le cœur net, je décide d’interpeller quelqu’un lorsque mon regard croise celui d’une dame d’un certain âge au regard bienveillant. Celle-ci m’apprend qu’aujourd’hui, on fête la Saint-Pierre, le Saint patron des pêcheurs. La prochaine étape de cette grande fête se passe dans l’église Saint Louis qui, selon ses dires, vaut le détour. Je me laisse tenter…
    • fête pêche pêcheurs eglise saint louis Sète Archipel de Thau joutes cérémonie procession - © Rodolphe Baras
    • fête pêche pêcheurs eglise saint louis Sète Archipel de Thau joutes cérémonie procession - © C. Baras

    Ferveur et émotion


    A la fin de cette émouvante cérémonie en hommage aux pêcheurs et marins disparus, il me semble déjà mieux comprendre l’identité de cette ville et de ses habitants. Je suis à nouveau le cortège qui reprend son chemin, comme hypnotisé par tous ces habits traditionnels et cette ferveur. Sur les conseils avisés des sétois qui m’entourent, je m’installe sur le Môle pour contempler la suite du spectacle.

    Au loin, en mer, plusieurs dizaines de bateaux de toute sorte sont rassemblés et patientent, immobiles. J’aperçois dans l’eau des gerbes de fleurs, et le temps semble tout à coup s’être figé…

    Trêve d’émotion. Ici, on semble avoir du caractère. La flottille est à présent de retour et la fanfare a repris du service. Alors que je suis la foule qui accompagne la procession jusqu’à la chapelle des Pénitents, où va être déposée la statut de Saint-Pierre, j’aperçois un petit restau sympa dont la terrasse me fait de l’œil. Et si j’allais maintenant explorer d’autres traditions locales ?